Please wait while JT SlideShow is loading images...
00clownalmasdespueslauracpaxvivi

Bridges, International Theatre Residence-Le théâtre rencontre la communauté

Imprimir PDF

Bridges, International Theatre Residence
Le théâtre rencontre la communauté

du 2 au 14 juillet 2018
Vanzago et Oasis WWF de Vanzago (Milan/Italie)


Organisé par:
Centro de Artesanía de las Artes Escénicas et Residui Teatro

Avec le soutien de:
Associacione Wake Up,  Riserva Naturale Bosco WWF Vanzago, Associazione Il Delfino Onlus, U.S.D., Vanzaghese Real Mantegazza, Fondazione Ferrario, Arctia – progetti di promozione culturale, Oratorio S. Giuseppe di Vanzago, Delegazione commercianti di Vanzago, Corpo Musicale di Vanzago y Gruppo Musicanto


Bridges est un laboratoire théâtral résidentiel et itinérant d’une durée de 12 jours (90 heures de formation). Dans sa troisième édition, Bridges est né de l’idée de créer un pont entre le théâtre et la communauté locale, en offrant deux espaces parallèles, l'un de recherche et de création intensive pour le danseur-acteur et l'autre d’ interaction et de création avec la communauté locale.


 

ITALIEN - ESPAGNOL - ANGLAIS

D'une part, les participants professionnels auront la possibilité de suivre un atelier intensif de spécialisation théâtrale au cours duquel ils approfondiront différentes techniques des traditions théâtrales européennes et orientales; d'autre part les habitants du territoire qui accueille la résidence, seront invités à participer à des séances de formation et à prendre une part active dans le spectacle final.

Pendant les matinées, les professionnels, réaliseront un travail en contact avec la nature, à l’intérieur de la oasis WWF de Vanzago (Milan), ils pratiqueront des techniques de yoga, de théâtre physique, de danse et de chant; puis, dans la salle de répétition ils réaliseront un travail sur le texte et sur la pratique des techniques du danse-théâtre.

Les après-midi seront consacrées au travail créatif, avec l’utilisation des techniques d'improvisation, de manipulation d'objets, de dramaturgie collective, de composition chorégraphique et de chant.

Le contact avec la communauté aura lieu de manière spontanée, en occupant les espaces publics et en construisant un échange entre générations à travers diverses activités artistiques qui seront offertes aux personnes de tous âges et de tout état de santé qui souhaitent participer. Les trocs culturels1, les traditions locales et les sollicitations émanants  directement de la population locale auront une place importantes.

De la même façon, les citoyens intéressés seront invités à participer à des séances de travail des après-midi au cours desquelles, en collaboration avec les artistes participant à la résidence artistique, ils réaliseront des activités théâtrales destinées à créer la cohésion et l'écoute au sein du groupe et à élaborer des propositions théâtrales collectives.

Le travail créatif sera finalisé par la réalisation d'un spectacle final dans le village (itinérant ou dans un zone spécifique du village).

Thème principal pour le travail artistique:
Les professionnels et les participants de la communauté locale seront invités à réfléchir sur le thème  de La Métamorphose, à recueillir des expériences, des textes et des images liées au sujet.

Les objectifs spécifiques du projet seront:
Fournir aux participants des outils de formation théâtrale de haut niveau pour la définition d'un profil professionnel polyvalent.
Utiliser l'art comme instrument de transformation personnelle, et instrument de transformation des collectivités.

Dirigé par:
Gregorio Amicuzi (Residui Teatro, Italie-Espagne) – théâtre physique et direction
Viviana Bovino (Residui Teatro, Italie-Espagne) – danse-théâtre et chant


Artiste pédagogue invitée:
Keiin Yoshimura (Japon)
Artiste japonaise multidisciplinaire, danseuse de l'ancestrale danse japonaise Kamigata-mai, une des rares femmes à avoir joué au Théâtre Noh, chanteuse de Gidayu-bushi (conte dans le Bunraku), actrice de théâtre Kyogen et interprète de Shamisen (luth à trois cordes japonais). Elle est une grande connaisseuse et professeur de: Shodo (calligraphie japonaise), Kendo (art martial avec bâton), Kyudo (art martial), Waka (poèmes de 31 syllabes) et Haiku (poème de 17 syllabes). Keiin Yoshimura développe de nombreux projets collaboratifs avec des artistes européens pour construire un pont entre l'Occident et l'Orient. Keiin Yoshimura participe aux Jeux Olympiques du Théâtre 2018 en Inde, elle est l'une des artistes du Projet Magdalena, et a été l'une des artistes pédagogues invités par Eugenio Barba lors de la dernière édition de l'ISTA en 2016.

Programme de travail:

Le laboratoire se concentre sur les processus de travail de l'acteur / danseur, et se focalisera en particulier sur quatre axes de réflexion:
Le pont entre l’entraînement et la création;
Le pont entre les différentes disciplines;
Le pont entre les cultures de théâtre orientales et occidentales;
Le pont entre le théâtre et l'espace urbaine / de la communauté locale;

Les séances de travail auront lieu de 8:00 à 13:00 et de 15:00 à 19:00 et prévoiront:

Entraînement (training) et Création dirigé par Gregorio Amicuzi et Viviana Bovino
Respiration et anatomie sensorielle/Yoga;
Exercices physiques et plastiques;
Exercices rythmiques;
Body percussion;
Formation vocale: prosodie (volume, intonation, pauses, segmentation) et recherche de la voix organique, voix chantée et voix parlée;
Bases acrobatiques pour l'acteur / danseur;
Exercices de la méthode “danse inconnue”, les principes physiques qui créent la danse et l'action en mouvement; approche holistique de l’organisme;
Relation entre la danse et le chant;
Technique de danse théâtre et interaction avec l'espace urbain / village / nature;Manipulation des objets;
Improvisations vocales et physiques;
Création de partitions physiques et vocales;
Création  chorégraphiques collectives et individuelles;
Création de personnages;
Création par rapport à l'espace urbain / village et l'environnement naturel;
Construction et mise en scène du spectacle.

Entraînement (training) et Création avec l’artiste pédagogue Keiin Yoshimura

«Mon grand Maestro de théâtre Noh, Izumi MIKAWA, me disait toujours: Oublies ton ego. Identifie ton être avec l’harmonie de la nature. C’est cela Wa no Kokoro »   
Keiin Yoshimura

La danse Kamigata-mai est naît et s’est développée dans la région japonaise de Kamigata (Kyoto-Osaka), au XVI ème siècle. Elle est basée sur les traditions Noh et Kyogen et emprunte quelques éléments du Bunraku. Alors que le Noh, le Kyogen et le Bunraku sont seulement interprétés par les hommes, la danse Kamigata-mai est fondamentalement interprétée par les femmes.
Pendant l’atelier nous étudierons: les principes de la danse Kamigata-mai, l’alignement des méridiens avec la méthode Motoyama, la respiration Tanden et la méditation Zen.

Les sessions de travail seront en anglais, italien et espagnol.
Certains soirs, nous réaliserons des activités complémentaires telles que:
visionnage des vidéos de démonstrations de travail;
participer à des activités développées par la communauté locale;
réunion / entretien avec l'artiste invitée Keiin Yoshimura;
des promenades dans le centre historique / l’oasis WWF  avec des guides locaux (en espagnol et anglais).

Conditions de participation:


Remplissez le formulaire d’inscription;
Télécharger CV et lettre de motivation dans le formulaire d’inscription avant le 25 juin ;
Un texte portant sur le thème de la Métamorphose, à télécharger et à mémoriser;
Une chanson, une berceuse,  ou une chanson de travail ou une chanson folklorique (télécharger le texte ou le lien et  mémoriser la chanson);
Quatre dessins ou peintures portant sur le thème. Téléchargez-les et apportez-les imprimé ou visible sur tablette / ordinateur portable.
Des  vêtements confortables pour la formation qui aura lieu à la fois dans des espaces ouverts, comme à l'intérieur (chaussures de tennis, pantalon confortable à la hauteur de la cheville, etc.);
Une tenue élégante et des chaussures confortables qui peuvent être utilisées pour le spectacle final;
Instruments de musique et  objets que vous souhaitez proposer pour le spectacle final.


Frais d'inscription et date limite d'inscription:

Le coût de l’ atelier résidentiel est 295€  (90 heures de formation)
250€ Europe de l’Est, 265€ étudiants et anciens élèves des cours annuels du Residui Teatro.
Le prix comprend toutes les activités liées à l'atelier résidentiel.
L'hébergement et la nourriture seront offerts par l'association / la commune qui collabore au projet.
Pour les participants qui n’ ont pas besoin d'hébergement et ni des repas, mais qui veulent prendre part à l'atelier, le coût sera de 200€ (ne comprend que le laboratoire).
Le virement bancaire doit être effectué sur le compte bancaire IBAN ES64 2038 1179 4360 0053 6424. Dans la description du reçu, inscrivez votre nom et la référence «réservation pour la résidence BRIDGES».
La réception du virement bancaire doit être téléchargée dans le formulaire d’inscription.
Date limite d'inscription: 25 juin 2018

 

1 L'échange culturel est une méthode de troc  qui est née dans les années 70 lors d'un projet dans la célèbre compagnie danoise Odin Théâtre en Sardaigne. Les acteurs de la compagnie ont montré leur spectacle dans une petite communauté. Après la présentation, la communauté locale, a décidé de remercier les acteurs en montrant chants et danses traditionnels de la région. L'événement extraordinaire est devenu une pratique utilisée dans le théâtre communautaire des organisations comme Residui Teatro qui suivent la méthode du Théâtre de la  Réciprocité développé par l’Odin Théâtre. Residui Teatro est une de les organisations qui en 2016 ont donné naissance à un réseau européen d'entités culturelles travaillant professionnellement et qui  utilisent le théâtre comme outil de transformation personnelle et de transformation de la communauté.
Thème principal pour le travail artistique:


Information:
Esta dirección electrónica esta protegida contra spam bots. Necesita activar JavaScript para visualizarla
C/ Ercilla, 48, 28005 Madrid
Tel: +34 648665194 - 910290985
www.residuiteatro.com

 

Connect with Facebook

Creative Commons License
Los artículos contenidos en la revista son propiedad de sus respectivos autores y/o autoras. El restante material está bajo una licencia de Creative Commons.